Atelier ACERCA Patrimoine

La troisième phase de ce programme d’échanges entre gestionnaires de sites Patrimoine de l’Humanité s’est déroulée avec succès entre le 1er et le 3 juin dans la région de St Louis.

Six gestionnaires de sites Patrimoine Mondial du Sénégal, ainsi qu’une représentante du Bureau Régional de l’UNESCO et trois experts du Ministère de la Culture Espagnole ont fait partie entre le 1er et le 3 juin de la troisième phase d’un échange d’expériences en matière de Patrimoine Mondial.

Cette initiative s’encadre dans le Programme ACERCA-FIIAPP de formation dans la gestion culturelle de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) et vise au renforcement des capacités de gestion des sites Patrimoine Mondial et à la recherche d’une meilleure exploitation de ses potentialités pour le développement à travers l’échange des expériences entre les gestionnaires et conservateurs des sites de Patrimoine Mondial du Sénégal et de l’Espagne.

Après deux phases préalables qui ont été menées au Sénégal et en Espagne, la troisième phase de restitution de ce programme a eu lieu du 1er au 3 juin au Parc National de Djoudj et au CRDS de Saint Louis. Au cours des deux premières journées du séminaire au Parc National du Djoudj, les experts du Ministère de la Culture sénégalais et espagnol et du Ministère de l’Environnement du Sénégal, ainsi que des gestionnaires et des conservateurs des sites du patrimoine mondial du Sénégal et d’Espagne ont tenu des séances de restitution pour évaluer l’Etat de conservation de leurs sites patrimoine mondial au Sénégal, les bonnes pratiques constatées dans les sites patrimoine mondial en Espagne et ont formulé des mesures pratiques pour améliorer la gestion des sites au Sénégal, afin de promouvoir le tourisme responsable aux sites et la sensibilisation des populations de ces sites. Entre outres, ils ont proposé la création d’un réseau de gestionnaires de sites du Sénégal et ils ont mis en valeur l’importance de la sensibilisation de la population et la promotion du tourisme autour de ces sites. En plus, une proposition de jumelage entre les Parcs d’oiseux de Djoudj et Doñana a été annoncée.

Finalement, les participants se sont déplacés à Saint Louis pour tenir une séance de débat au Centre de Recherches et de Documentation de Sénégal (CRDS) sur des questions liées à la gestion du patrimoine et son apport au développement durable avec le Directeur et les étudiants du Master de Gestion du Patrimoine de l’Université Gaston Berger de Saint Louis.

 

Cette activité est cofinancée par le Ministère de la Culture et de la Communication, le Ministère de l’Environnement et la Coopération espagnole avec la collaboration de l’Université Gaston Berger de Saint Louis.