De l’idée à l’image: Ateliers de formations “SUNU Cinéma”

Depuis le 22 septembre, le cluster EUNIC Sénégal a commencé ses ateliers de formation cinéastes. Lisez ici le programme détaillé de l’évènement.

Suite au « Carrefour des Cultures » et en collaboration avec le Ministère de la Culture, le Fopika Cinekap Le festival « SUNU Cinéma » a été créé dans deux optiques différentes par le groupe des représentants culturels des Etats-membres européens au Sénégal EUNIC : la promotion du cinéma au Sénégal et le soutien à la professionnalisation du cinéma.

Pour ce faire, du 22 septembre au 22 décembre de cette année, à l’Institut Français, ont lieu des ateliers d’écriture et de développement de scénarios proposés par des formateurs reconnus dans le monde du cinéma sur un thème bien concret, basés sur des projets d’auteurs-réalisateurs de 25 à 40 ans n’ayant pu être retenus dans les précédents évènements.

Parmi ces intervenants formateurs africains et européens, l’on retrouve :

  • Moussa Touré (Sénégal)
  • Mama Keïta (France/Guinée)
  • Ousmane William Mbaye (Sénégal)
  • Alain Gomis (France/Sénégal)
  • Neus Ballùs (Espagne, Catalogne)
  • Ramatoulaye Sy (Sénégal)
  • Newton Aduaka (Nigeria/Angleterre)
  • Vincent Smitz et Judith Langerome (Belgique)
  • Olivier Demangel (France)

Les premiers à ouvrir ces ateliers a été Moussa Touré, puis Mama Keïta à la Place du Souvenir Africain sur le thème « Comment traduire une histoire et passer de l’imaginaire à l’écriture », à l’image du slogan de ce Festival SUNU Cinéma « Ensemble pour le cinéma : de l’image à l’idée ! ».

Premier atelier de formation avec Moussa Touré et les bénéficiaires

Pour plus d’information sur cet  évènement et sur les projections qui auront lieu dans le cadre de cet évènement dans Dakar et sa banlieue abonnez-vous à la page Facebook d’EUNIC Sénégal.

N’oubliez-pas que le Festival SUNU Cinéma offrira également des projections de films en plein air dans Dakar et sa banlieue ; consultez le programme ci-dessous.