3ème édition du festival de courts-métrages « CortosRek »

  Aula Cervantes

17 novembre 2017

L’Ambassade d’Espagne et mobiCiné organisent une conférence de presse pour présenter cette édition du concours le prochain lundi 6 nov à 10h à l’Aula Cervantes de Dakar.

Le festival de court-métrages « Cortos Rek » prend de l’ampleur. Après le grand succès de ses deux dernières éditions en 2014 et 2015, cette nouvelle édition a été lancée par la Section culturelle de l’Ambassade d’Espagne au Sénégal (Cultura Dakar), l’association sénégalaise Culture Waw (mobiCiné) et la Fondation espagnole Al‐Tarab, en charge de la gestion du Festival de Cinéma africain– FCAT. Ce concours de courts-métrages a pour objectif de soutenir et aider les jeunes talents du monde du cinéma et les structures les accueillant et récompensera en ce sens les meilleurs courts-métrages par plusieurs prix prestigieux.

Le jury de cette troisième édition sera composé de :

  • Un représentant du ministère de la Culture du Sénégal.
  • Un représentant de l’Ambassade d’Espagne.
  • Un représentant de la direction de la cinématographie.
  • Un représentant du Festival de cinéma africain de Tarifa et Tanger (FCAT).
  • Un représentant de mobiCiné.
  • Un représentant des cinéastes sénégalais.
  • Un représentation de l’association de la critique sénégalaise.

Les films en concurrence ont dû être réalisés entre 2014 et 2017 soit au Sénégal, soit par un citoyen sénégalais, soit par un résident sénégalais. La durée devait être inférieure ou égale à 26 minutes. Plus d’une cinquantaine de films ont été donc déposés avant le 15 septembre.

De ces cinquante films (dont 5 réalisés par des femmes), 16 (dont 3 réalisés par des femmes) ont passé la première phase des présélections se basant surtout sur la qualité technique du court-métrage:

  • La boxeuse, d’Imanne Djonne.
  • Le journal de Junior, de Cissé Salif Cima.
  • Sandale-Man, d’Ayina Thiam.
  • Le Bleu, de Cheikh Coulibaly.
  • Xale Bu Rerr, d’Abdoul Khadir Ndiaye.
  • La dot, de Wade Lamine.
  • Ma jolie boîte, de Massyla Seck.
  • Djigen, d’Arame Sall.
  • Maty, de Ndiaye Amath.
  • Daany Dodé, de Bolé Thiaw.
  • La promesse, de Fatou Touré.
  • Dem dem!, de Pape Bounane Lopy.
  • J’existe, d’Elhadj Dia.
  • L’appel, de Gustave Fall.
  • Blow, d’Alioune Mbaye.
  • Les pleurs de l’âme, de Serigne Sarr.

 

Une seconde présélection aura lieu afin de dégager les meilleurs courts-métrages (environ dix).

Ces films finalistes seront projetés au jury le 17 novembre dans la matinée, puis au public qui pourra voter pour remettre son prix de 19 à 23 heures dans la salle de cinéma du Canal Olympia de Dakar. Lors de cette grande soirée du 17 novembre plusieurs activités  auront lieu: mise en place d’un mur de selfie avec la projection des photos prises en direct, animations musicales et comiques.

À l’issue des projections, le jury remettra un total de trois prix différents :

  • Le prix « FCAT/AECID » offrant, parmi d’autres récompenses, une invitation du directeur et une projection du court-métrage primé au FCAT 2018 à Tarifa (Espagne), un contrat de diffusion Cinénómada.
  • Le Prix “ mobiCiné Education Citoyenne” offrant un contrat de diffusion dans 100 écoles.
  • Le Prix du Public.

 

Tous les lauréats pourront également confier leurs films au FCAT pour une diffusion non commerciale mais rémunérée dans le dispositif Cinenomada (diffusion dans les associations, bibliothèques, festivals, etc., en Espagne et autres territoires hispanophones).

Pour plus d’information, veuillez lire le règlement du concours en annexe, consulter la page Facebook de mobiCiné ou le site web de la section culturelle de l’Ambassade d’Espagne au Sénégal : www.culturadakar.es.

L’Ambassade d’Espagne et mobiCiné organisent une conférence de presse pour présenter cette édition du concours et pour annoncer les films finalistes avec la participation du Premier Secrétaire et Attaché Culturel de l’Ambassade, M. Ángel Carrascal, et du Directeur de mobiCiné, M. Ousseynou Thiam. La conférence aura lieu lundi 6 novembre à partir de 10 heures à l’Aula Cervantes de Dakar (Camp Jeremy, UCAD).