BRIDGE et CORRECT LOOK, de Sara Martín López à Dakar et Saint-Louis

BRIDGE et CORRECT LOOK, de Sara Martín López à Dakar et Saint-Louis

BRIDGE et CORRECT LOOK, de Sara Martín López à Dakar et Saint-Louis

BRIDGE et CORRECT LOOK, de Sara Martín López à Dakar et Saint-Louis

24 avril · 02 juin

BRIDGE 

Projet photographique  se déroulant dans un quartier multiculturel. Ce projet se concentre sur la diaspora africaine. Les images sont prises à proximité d’un restaurant sénégalais, à la fois sur la façade et à l’intérieur.

Au cours de ces journées, il y aura beaucoup plus de photographes et d’artistes qui exposeront leurs œuvres dans beaucoup d’autres endroits au sein du même programme.

CORRECT LOOK 

Projet photographique sur les différentes coiffures des Africains et des Afro-descendants de diaspora.

«Un jour, j’ai accompagné mon ami pour sa demande de renouvellement de passeport, il avait rempli et envoyé tous les documents en bonne et due forme, a remis les photos qui lui avaient été demandées et n’est parti que pour aller le chercher.

À notre grande surprise, on nous a dit q u’on ne pouvait pas nous donner le passeport. La raison était simple et sans appel. La photo n’était pas adéquate. Je me souviens que j’ai regardé l’image, à la recherche du problème. Une grimace, un chapeau?

Le reste de l’histoire n’est pas très réjouissent. »

Salimata Dio, conservateur d’art.

Télécharger le catalogue de L’Espagne à la Biennale Dak’Art18 ici

Dans la même catégorie

Ébauches à la Frontière Barbare : un regard sensible sur la Langue de Barbarie

Pour la 12ème édition du Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, avec le centre de Résidences Dëkandoo, l’Instituto Cervantes de Dakar, Casa África et les centres culturels de Bata et Malabo, a présenté l’exposition collective « Ébauches à la Frontière Barbare ». Sous le commisariat d’Angela Rodríguez Perea, les oeuvres d’Eusebio Nsué Nsué, Sandra Julve, Paloma De La Cruz, Massow Ka et Mamy Fall dessinent un pont qui relie la création contemporaine espagnole avec celle du Sénégal et de la Guinée Équatoriale.

Lire la suite »
L’art qui guérit

Aujourd’hui, dans la journée mondiale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous ouvrons la voix et laissons courir la parole en liberté, pour ouvrir la voie à la guérison des traumatismes fruit des actes de violence commis sur les femmes, à travers la création artistique et littéraire de Samantha Tracy, écrivaine, et Ina Thiam, photographe.

Lire la suite »