Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cultura Dakar organise les Journées sur le Patrimoine Afro-espagnol à Dakar

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cultura Dakar organise les Journées sur le Patrimoine Afro-espagnol à Dakar

Cultura Dakar organise les Journées sur le Patrimoine Afro-espagnol à Dakar

Cultura Dakar organise les Journées sur le Patrimoine Afro-espagnol à Dakar

Les 27 et 28 mai, une série de conférences et une projection de documentaire auront lieu à Dakar sur le patrimoine historique et culturel de l’Afrique subsaharienne en Espagne. Ouvertes au grand public, ces conférences, co-organisées par Cultura Dakar, l´Ambassade dEspagne au Sénégal et Afribuku, en collaboration avec l’Université Cheikh Anta Diop et l’Instituto Cervantes, verront la participation de trois chercheurs espagnols. 

Cultura Dakar reprend son programme après une pause due au contexte de la pandémie mondiale. La première de ces activités réunira trois chercheurs espagnols qui travaillent depuis des années sur le patrimoine culturel et historique africain dans notre pays : l’écrivain Jesús Cosano Prieto, le cinéaste Miguel Ángel Rosales et le philologue Antonio Santos Morillo. 

Tous trois inaugureront une conférence qui débute jeudi 27 à la légendaire université Cheikh Anta Diop de Dakar, avec une conférence-séminaire sur l’histoire des populations noires dans le sud de la péninsule du XVIe au XIXe siècle. Ce sera la première occasion pour les étudiants de la Faculté des Arts et des Sciences Humaines de découvrir un chapitre partagé entre l’histoire de l’Espagne et de l’Afrique, à travers l’histoire, la littérature et la musique. 

Le programme se poursuit vendredi avec la projection du documentaire « Gurumbé, canciones de tu memoria negra », à l’Institut Cervantes de Dakar. Tourné en partie dans la région de Joal Fadiouth et après avoir parcouru de nombreux pays sur plusieurs continents, dont l’Afrique, la projection du documentaire « Gurumbé » à Dakar était une étape en suspens. La projection sera ouverte au grand public et se déroulera en présence du réalisateur, Miguel Angel Rosales. 

Biographies : 

Jesús Cosano Prieto est écrivain, producteur et gestionnaire culturel. Directeur de la Fondation publique Luis Cernuda entre 1987 et 1995, il a fondé, avec des chercheurs et des artistes, en 1997, la Fondation Ceiba de culture afro-ibéro-américaine, qui a développé un intense travail de recherche et de diffusion de la mémoire noire présente dans les cultures hispaniques, notamment à travers la revue Palabras de la Ceiba. Il collabore à différentes publications sur l’esclavage, le flamenco et les cultures afro-ibéro-américaines, et a donné des conférences sur l’histoire de l’art flamenco en Espagne, à Cuba, au Mexique, au Pérou, au Paraguay et au Chili. En 2007, la Junta de Andalucía lui a accordé une reconnaissance pour sa longue carrière consacrée à la gestion culturelle. En 2017, il a publié le premier roman de la collection « Los Invisibles », où il retrace l’histoire des hommes et femmes noirs de Séville et d’une partie du sud de la Péninsule à travers des biographies fictives. 

Miguel Ángel Rosales est diplômé en anthropologie et a étudié la musique au conservatoire de Grenade et le cinéma à l’École internationale de cinéma et de télévision de Cuba (EICTV). La musique a été sa première forme d’expression artistique, en tant que compositeur pour Fatal Tango, le groupe qu’il a créé avec Manuel Mateos.  À ce jour, il a réalisé plusieurs courts et moyens métrages. « Gurumbé. Canciones de tu Memoria Negra », son premier long métrage, a connu un succès international. 

Antonio Santos Morillo est titulaire d’un doctorat en philologie hispanique de l’université de Séville. Son principal axe de recherche porte sur les traces afro-négro dans la langue espagnole. Entre 1998 et 1999, il a été rédacteur en chef de la revue afro-hispano-américaine Palabras de la Ceiba. Il a publié des articles dans plusieurs magazines et annuaires, tels que Philologia Hispalensis ou Palabras de la Ceiba. Il est l’auteur de l’essai primé « Afronegrismes dans le Diccionaire de la Langue Espagnole » et co-auteur du livre « Las letras flamencas de Francisco Moreno Galván. Tradition, innovation et engagement ».

Programme complet : 

Jeudi 27 mai, 9h30 – 13h00.  Amphi IV (Faculté des Lettres et de Sciences Sociales), Université Cheikh Anta Diop. (Ouvert au grand public, jusqu’à épuisement des capacités).

  • Conférence-séminaire sur l’héritage historique, culturel et linguistique subsaharien en Espagne, notamment entre les XVe et XVIIIe siècles, avec le docteur Antonio Santos Morillo, le directeur Miguel Ángel Rosales et l’écrivain et historien Jesús Cosano. 

Vendredi 28 mai, à partir de 19 heures. Instituto Cervantes à Dakar (Camp Jérémy, en face de l’Université Cheikh Anta Diop, Point E).

  • Projection du documentaire « Gurumbé, les chansons de ta mémoire noire », avec la présence du réalisateur, suivie d’un débat. 

 

Co-organisé par :

Dans la même catégorie