Cultura Dakar soutient la Formation de Pocket Films pour des jeunes dans le quartier de Ouakam

Cultura Dakar soutient la Formation de Pocket Films pour des jeunes dans le quartier de Ouakam

Cultura Dakar soutient la Formation de Pocket Films pour des jeunes dans le quartier de Ouakam

Cultura Dakar soutient la Formation de Pocket Films pour des jeunes dans le quartier de Ouakam

Cultura Dakar soutient la Formation de réalisation de Pocket Films pour des jeunes, qui se déroule ce mois-ci à KENU – LAB’Oratoire des Imaginaires.

Faisant partie du programme de cinéma #BaccBëtt, cette atelier d’écriture et tournage cherche à former des jeunes du quartier de #Ouakam dans la réalisation de « Pocket Films » avec des moyens techniques à leur disposition, et de poser leur regard “d’apprentis cinéastes” sur leurs réalités quotidiennes à travers ce format.

Le concept cinématographique “Bacc bët” est le fruit d’une synergie entre KENU et le Centre YENNENGA. Il a pour misión de répondre aux besoins d’images et d’exploration des imaginaires, des pratiques sociales et des savoirs traditionnels des Communautés de Ouakam et de Grand Dakar, cela autor de 3 axes: la formation, la production et la diffusion.

En terme de démarche, “Bacc bët” entend instaurer un dialogue entre les générations par la production régulière de capsules cinématographiques.

Il s’agit ainsi de donner l’opportunité à des “Ainés” du Métier du Cinéma d’expliquer à la jeune génération ce qu’est un geste cinématographique, sa portée, son sens mais aussi de donner l’opportunité aux “jeunes” de partager leur visión du cinema sénégalais et d’y apporter leur contribution.

Dans ce cadre, des Atelier d’écriture et de tournage ont donc été organisés avec des jeunes des quartiers ciblés. L’objectif poursuivi était de leur permettre de réaliser des Pocker Films et, par les bais de ce format, de poser leur regard “d’apprentis cinéastes” sur leus réalités quotidiennes, leur vécu au sein de leur quartier: de se raconter et de raconter leur quotidien.

En parallèle de ce travail d’autres actions en lien avec la Communauté ont été menées sur le thème de “l’imaginaire”.

Des projections en plen air suivies de débats ont eu lieu et on permis de poser des axes de réflexions collectives, afin de mieux saisir la place de nos imaginaires dans notre quotidien.

Plus d’informations sur leur site web: https://www.facebook.com/labkenu/

Dans la même catégorie

TrashLation ou la mémoire plastique d’une vie

L’exposition du collectif espagnol Basurama à l’Instituto Cervantes, parmi la trentaine d’espaces qui conformaient le circuit artistique du Partcours, touche à sa fin. Quelques réflexions en guise de bilan du travail montré à l’Instituto Cervantes lors de la quinzaine de l’art contemporain de Dakar.

Lire la suite »
L’Ambassade d’Espagne et l’Instituto Cervantes au Partcours 2022 avec l’exposition TrashLation

Pour l’onzième édition du festival d’art contemporain Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal et l’Instituto Cervantes de Dakar organisent l’exposition de cette série photographique du collectif ‘basurama’, qui arrive à Dakar le 25 novembre après avoir fait le tour du monde. Le vernissage est prévu le 30 novembre 2022 à 17h30 au jardin de l’Instituto Cervantes.

Lire la suite »
Cantante y pianista sobre el escenario del teatro Almira de la Rosa de Barranquilla, Colombia. Cabezas del público en la sombra en primer plano.
La Fête Nationale, événement lyrique

Cette année, nous avons célébré la fête du 12 octobre avec le concert du baryton espagnol Luis Llaneza. Un spectacle intimiste au Théatre National Daniel Sorano, pour démonter les clichés autour de la “españolitud” et donner à voir une autre facette de notre richesse culturelle au public sénégalais.

Lire la suite »