Diaphane, de l’ombre a la lumière, expo collective du manager Nicolás de la Carrera.

Diaphane, de l’ombre a la lumière, expo collective du manager Nicolás de la Carrera.

Diaphane, de l’ombre a la lumière, expo collective du manager Nicolás de la Carrera.

Diaphane, de l’ombre a la lumière, expo collective du manager Nicolás de la Carrera.

08 mai · 02 juin Aula Cervantes de Dakar

Vernissage 08 

«Diaphane: De l’ombre à la lumière» est une exposition photographique qui associe quatre artistes abordant le sujet de l’albinisme sous différents angles: humanitaire, familial et artistique.

1 place, 4 artistes / 1 cause, 4 regards

1 lieu, 4 artistes d’origines différentes: espagnols, français et libano-sénégalais exprimant à travers leurs yeux la réalité d’une population, injustement discriminée, mystique pour certains et très humaine pour les autres.

Une réunion inattendue, une vision humaine sur des questions sociales, sur le monde qui nous entoure. Aborder un thème commun à partir de points de vue aussi différents que complémentaires. Mais surtout, un profond désir de partager une noble cause avec le plus grand nombre.

Télécharger le catalogue de L’Espagne à la Biennale Dak’Art18 ici

Dans la même catégorie

Ébauches à la Frontière Barbare : un regard sensible sur la Langue de Barbarie

Pour la 12ème édition du Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, avec le centre de Résidences Dëkandoo, l’Instituto Cervantes de Dakar, Casa África et les centres culturels de Bata et Malabo, a présenté l’exposition collective « Ébauches à la Frontière Barbare ». Sous le commisariat d’Angela Rodríguez Perea, les oeuvres d’Eusebio Nsué Nsué, Sandra Julve, Paloma De La Cruz, Massow Ka et Mamy Fall dessinent un pont qui relie la création contemporaine espagnole avec celle du Sénégal et de la Guinée Équatoriale.

Lire la suite »
L’art qui guérit

Aujourd’hui, dans la journée mondiale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous ouvrons la voix et laissons courir la parole en liberté, pour ouvrir la voie à la guérison des traumatismes fruit des actes de violence commis sur les femmes, à travers la création artistique et littéraire de Samantha Tracy, écrivaine, et Ina Thiam, photographe.

Lire la suite »