El dragón que se comió el sol y otros cuentos de la Baja Casamance

El dragón que se comió el sol y otros cuentos de la Baja Casamance

El dragón que se comió el sol y otros cuentos de la Baja Casamance

El dragón que se comió el sol y otros cuentos de la Baja Casamance

Présentation du livre infantile « El dragón que se comió el sol y otros cuentos de la Baja Casamance” à l’Aula Cervantes le prochain lundi, 15 février à 12h.

Lundi 15 février à 12h : Présentation du livre infantile « El dragón que se comió el sol y otros cuentos de la Baja Casamance” à l’Aula Cervantes, en présence de son auteure Ana Cristina Herreros et de son traducteur Bacary Diatta.

Le livre de contes “« Le dragon qui mangea le soleil, et autres contes de la Basse Casamance », écrit par Ana Cristina Herreros et traduit du Diolá par Bacary Diatta, est le premier d’un recueil de l’éditoriale “Libros de las Malas Compañías », appelé Serie Noire. Celle-ci reflète les histoires issues de la tradition orale des peuples africains, même de ceux qui n’habitent plus dans le continent. Chaqu’un des livres sera rallié a un projet culturel en Afrique. Dans le cas de « El dragón que se comió el sol y otros cuentos de la Baja Casamance”, le projet consistera à initier un cours d’alphabétisation avec femmes dans la base Casamance ainsi qu’a la fourniture de livres dans une bibliothèque d’Oussouye nommé Teba Diatta.

 

Plus d’info (en espagnol) : ici

Dans la même catégorie

Chano DOminguez assis devant son piano regarde directement à la caméra.
Chano Domínguez, quand l’artiste fait corps avec la musique.

Pour la première fois au Sénégal, Chano Dominguez offrira un concert unique au festival de Jazz de Saint-Louis, le samedi 18 mai à 23h. La section culturelle de l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, qui organise sa venue dans le pays africain, s’entretient avec lui pour vous donner un avant-goût de ce que vous pourrez voir à la place Baya ce week-end. Un deuxième concert aura lieu dimanche 19 mai à l’Instituto Cervantes de Dakar.

Lire la suite »
Ébauches à la Frontière Barbare : un regard sensible sur la Langue de Barbarie

Pour la 12ème édition du Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, avec le centre de Résidences Dëkandoo, l’Instituto Cervantes de Dakar, Casa África et les centres culturels de Bata et Malabo, a présenté l’exposition collective « Ébauches à la Frontière Barbare ». Sous le commisariat d’Angela Rodríguez Perea, les oeuvres d’Eusebio Nsué Nsué, Sandra Julve, Paloma De La Cruz, Massow Ka et Mamy Fall dessinent un pont qui relie la création contemporaine espagnole avec celle du Sénégal et de la Guinée Équatoriale.

Lire la suite »