En attendant les hommes / Safi, la petite mère

En attendant les hommes / Safi, la petite mère

En attendant les hommes / Safi, la petite mère

En attendant les hommes / Safi, la petite mère

21 décembre: Complexe Culturel L.Sédar Senghor de Pikine 19h30 | 22 décembre: Aula Cervantes de Dakar 19h30
21 décembre: Complexe Culturel L.Sédar Senghor de Pikine 19h30 | 22 décembre: Aula Cervantes de Dakar 19h30
21 décembre: Complexe Culturel L.Sédar Senghor de Pikine 19h30 | 22 décembre: Aula Cervantes de Dakar 19h30

En attendant les hommes

21 décembre: Complexe Culturel L.Sédar Senghor de Pikine 19h30

22 décembre: Aula Cervantes de Dakar 19h30

Oualata, la ville rouge à l’extrême Est du désert mauritanien. Dans une société qui semble dominée par la tradition, la religion et les hommes, trois de ces femmes s’expriment avec une surprenante liberté sur leur manière de percevoir la relation entre hommes et femmes.

 

Safi, la petite mère

21 décembre: Complexe Culturel L.Sédar Senghor de Pikine 19h30

22 décembre: Aula Cervantes de Dakar 19h30

La petite Safi vit dans un village du Burkina Faso. Sa vie bascule le jour où sa mère meurt en accouchant d’un petit garçon. Selon les traditions tribales, l’enfant doit mourir lui aussi pour éloigner le mauvais sort. Safi s’enfuit alors avec le nouveau-né vers la ville, un univers totalement inconnu…

 

Dans la même catégorie

Chano DOminguez assis devant son piano regarde directement à la caméra.
Chano Domínguez, quand l’artiste fait corps avec la musique.

Pour la première fois au Sénégal, Chano Dominguez offrira un concert unique au festival de Jazz de Saint-Louis, le samedi 18 mai à 23h. La section culturelle de l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, qui organise sa venue dans le pays africain, s’entretient avec lui pour vous donner un avant-goût de ce que vous pourrez voir à la place Baya ce week-end. Un deuxième concert aura lieu dimanche 19 mai à l’Instituto Cervantes de Dakar.

Lire la suite »
Ébauches à la Frontière Barbare : un regard sensible sur la Langue de Barbarie

Pour la 12ème édition du Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, avec le centre de Résidences Dëkandoo, l’Instituto Cervantes de Dakar, Casa África et les centres culturels de Bata et Malabo, a présenté l’exposition collective « Ébauches à la Frontière Barbare ». Sous le commisariat d’Angela Rodríguez Perea, les oeuvres d’Eusebio Nsué Nsué, Sandra Julve, Paloma De La Cruz, Massow Ka et Mamy Fall dessinent un pont qui relie la création contemporaine espagnole avec celle du Sénégal et de la Guinée Équatoriale.

Lire la suite »