Fernando Hurtado et AEX Corps à Grand Yoff

Fernando Hurtado et AEX Corps à Grand Yoff

Fernando Hurtado et AEX Corps à Grand Yoff

Fernando Hurtado et AEX Corps à Grand Yoff

Fernando Hurtado au Sénégal du 28 octobre au 8 novembre 2012
Fernando Hurtado au Sénégal du 28 octobre au 8 novembre 2012
Fernando Hurtado au Sénégal du 28 octobre au 8 novembre 2012

Le danseur espagnol Fernando Hurtado aux ateliers AEX Corps

Fernando Hurtado est invité à Dakar du 28 octobre au 8 novembre 2012 pour animer des ateliers avec des danseurs sénégalais et d’autres nationalités africaines.

La section culturelle de l´Ambassade d´Espagne, aussi connue sous le nom de « Cultura Dakar », collabore à nouveau avec
les ateliers Aex-Corps organisés par l´Association 1er Temps en faveur de la formation et la professionnalisation de la danse contemporaine en faisant venir le chorégraphe espagnol Fernando Hurtado.

Des jeunes danseurs provenant du Sénégal et d´autre pays d´Afrique participent à ces ateliers qui auront lieu du 29 octobre jusqu´au 8 novembre 2012 à la Maison de la Culture Douta Seck (du 29 octobre au 2 novembre) et au Centre Culturel Blaise Senghor (du 5 au 8 novembre) de Dakar sous la direction artistique du chorégraphe Fernando Hurtado.

A cet effet, l´Association 1er Temps organise des plateaux danse sous forme de restitution des ateliers dans lesquels Fernando Hurtado et les danseurs présenteront au public de Dakar des performances artistiques le samedi 3 novembre et le mercredi 7 novembre 2012 :

Le samedi 3 novembre à partir de 18h00 : un programme de danse sera présenté sur les deux terrains Khar Yalla, à côté de Walfadjiri, dans le quartier de Grand Yoff. Ainsi, le spectacle débutera avec une performance de danse moderne et sabar interprétée par la troupe de danse Khaley Arafat. À la suite, le groupe Sencirk présentera au public « Évolution » , un spectacle plein d’émotion et de partage, une pièce de cirque 100% sénégalais.
Finalement, Fernando Hurtado et les danseurs d´AEX Corps offriront une performance.

Le mercredi 7 novembre à 20h00 : Fernando Hurtado et AEX Corps partageront avec le public dakarois le résultat final des ateliers de danse sous forme d´une performance qui aura lieu au Centre Culturel Blaise Senghor.

Cet échange est une initiative de CulturaDakar, le projet culturel de l’Ambassade d’Espagne à Dakar. Culturadakar veut être un pont entre la culture espagnole et sénégalaise qui serve d’un côté à encourager la créativité artistique et l’innovation culturelle, et d’un autre, à favoriser les échanges d’idées, d’inquiétudes et d’expériences entre les artistes et le public de l’Espagne et du Sénégal tout en créant une offre culturelle de qualité au profit des sénégalais.

Pour obtenir plus d’informations à propos de cette activité, visitez le site web de la section culturelle de l’Ambassade d’Espagne www.culturadakar.es et inscrivez-vous sur le newsletter ou devenez fan de la page facebook en
cliquant « J´aime » sur : http://www.facebook.com/culturadakar.

Dans la même catégorie

Chano DOminguez assis devant son piano regarde directement à la caméra.
Chano Domínguez, quand l’artiste fait corps avec la musique.

Pour la première fois au Sénégal, Chano Dominguez offrira un concert unique au festival de Jazz de Saint-Louis, le samedi 18 mai à 23h. La section culturelle de l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, qui organise sa venue dans le pays africain, s’entretient avec lui pour vous donner un avant-goût de ce que vous pourrez voir à la place Baya ce week-end. Un deuxième concert aura lieu dimanche 19 mai à l’Instituto Cervantes de Dakar.

Lire la suite »
Ébauches à la Frontière Barbare : un regard sensible sur la Langue de Barbarie

Pour la 12ème édition du Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, avec le centre de Résidences Dëkandoo, l’Instituto Cervantes de Dakar, Casa África et les centres culturels de Bata et Malabo, a présenté l’exposition collective « Ébauches à la Frontière Barbare ». Sous le commisariat d’Angela Rodríguez Perea, les oeuvres d’Eusebio Nsué Nsué, Sandra Julve, Paloma De La Cruz, Massow Ka et Mamy Fall dessinent un pont qui relie la création contemporaine espagnole avec celle du Sénégal et de la Guinée Équatoriale.

Lire la suite »