FEST’ART PRESENTE : ÉCRITURE EN SCÈNE

Fest’Art en Partenariat avec :Institut Français Léopold Senghor de Dakar / La Mairie de Dakar / Le Grand Théâtre National/ Le Ministère de la Culture / La Direction du Livre présente : Ecriture en scène

Contexte et justification

Le théâtre négro-africain, en tout cas dans son expression française, est né sans conteste dans la coulisse de l’école William Ponty de sébikhotane qui fut, à l’époque coloniale, la porte d’entrée française dans le monde des élites locales. Son évolution atteint son apogée quelques années plus tard sous l’impulsion de cette génération d’intellectuelles qui mena le combat vers les indépendances africaines.

Après l’avènement des indépendances africaines, le sursaut national imposa aux dramaturges sénégalais, une forme d’écriture théâtrale fortement influencée par l’école française de Corneille et de Racine. Cette expression tragique qui est un genre dramatique noble par excellence, inculqua aux nouveaux citoyens le sens de l’honneur et du devoir et contribua à créer des mythes qui galvanisent et portent le peuple en avant à travers cette pléiades de pièces théâtrales historiques produites pour le bonheur du public.

Après cette phase glorieuse de l’écriture théâtrale, la lassitude de certains auteurs à s’enfermer dans une forme qu’ils jugent rétrograde, grandiloquente, tapageuse et faussement historique poussa à sonner la révolte sous la plume d’Abdou Anta KA qui proposa « la fille des dieux » l’œuvre dramatique qui a inauguré le Théâtre Daniel Sorano en 1965 à la veille de la célébration du 1èr Festival Mondial des Arts Nègres . Mais malgré quelques timides tentatives, l’écriture théâtrale historique continue à prendre le pas sur les autres formes et finit par atteindre ses limites. Ainsi, victime de sa dramaturgie, le théâtre s’amenuise et éloigne le public des salles.

Aujourd’hui, la dramaturgie contemporaine sénégalaise cherche désespérément une respiration autour d’un repère qui finalement ne lui parle pas et est devenu un obstacle qu’il contourne pour ne pas l’abattre. Et si le repère est devenu l’obstacle, ne faut-il pas l’abattre ?

Le projet concours d’écriture dramaturgique « Écriture en scène » que nous proposons est une alternative qui tend à stimuler l’émergence d’auteurs sénégalais – ou vivant au Sénégal- pour le théâtre et la scène afin de créer une émulation et enrichir ainsi la création théâtrale.

Un appel à participation est lancé

Le projet prévoit de récompenser les lauréats du concours, désignés par un comité de lecture qualifié, en lui attribuant une bourse d’écriture au Sénégal ou bien une résidence d’écriture en France. Les textes seront ensuite montés à Dakar par la Compagnie Les Gueules Tapées et d’autres compagnies/metteurs en scène et programmés au FEST’ART Festival International Théâtre pour la Paix, puis proposés au festival Casamance en scène en 2013. Pour la diffusion, le réseau culturel français sénégambien pourra être mobilisé ainsi que les centres culturels de quartier de la ville de Dakar. Ce programme de soutien au théâtre sénégalais se situe donc à plusieurs niveaux : aide à l’écriture, aide à la création/production et aide à la diffusion.

Règlement concours

Article 1. Le FEST’ART en partenariat avec l’Institut Français de Dakar, le Grand théâtre National, et la Mairie de Dakar organise au Sénégal la 1èr édition d’un concours d’écriture théâtrale dénommé ÉCRITURE EN SCÈNE.

Article 2. Le concours est ouvert à toutes personnes résidentes au Sénégal. La candidature féminine est encouragée. Le concours sera lancé le 27 Mars 2012 journée mondiale du théâtre.

Article 3. Dépôt. Les dossiers de candidature seront reçus sous forme de projet d’écriture de pièce de théâtre et doivent comprendre un texte de théâtre inédit à la scène et à l’édition (ou un extrait), le propos de l’auteur, et une lettre de motivation présentant l’intérêt de l’auteur à participer à ce concours. Les dossiers doivent être impérativement déposés à l’accueil de l’Institut français de Dakar au 89 rue Joseph T. Gomis ou envoyés par mail aux l’adresses suivantes : msamb@ifdakar.org; macfestart@hotmail.com au plus tard le 27 mai 2012.

Article 4. Présélection. A l’issue de la phase de dépôt des projets, Les dossiers anonymes seront soumis au comité de lecture pour une première sélection. Les auteurs sélectionnés seront invités pendant la première quinzaine du mois de juin 2012, à participer à un atelier d’écriture de renforcement de capacités en techniques d’écriture dramaturgiques pendant trois jours. Seuls les auteurs qui ont adhéré à cette phase pourront participer au concours final. Le dépôt des manuscrits aboutis se fera impérativement au plus le 30 septembre 2012.

Article 5. Le jury. Un jury composé de metteurs en scène, d’universitaires, de dramaturges, de Directeurs de Centres se réunira en octobre 2012 pour sélectionner les meilleurs de ces textes pour leur originalité. Les textes envoyés demeurent la propriété pleine et entière de leurs auteurs. Sauf décision contraire du jury, trois prix Écriture en scène seront attribués. La participation au concours implique l’acceptation pleine et entière du règlement et des décisions du jury, ces dernières étant sans appel.

Article 6. La promotion. Le jury peut proposer aux lauréats une résidence d’écriture pour améliorer les textes. Les manuscrits qui sortiront de ces résidences, seront proposés à l’édition à la Direction du Livre et de la Lecture du Ministère de la Culture du Genre et du Cadre de vie et diffusés largement auprès des librairies, des bibliothèques et établissements pour promouvoir les auteurs. Les textes lauréats seront mis en espace par des metteurs en scène et des comédiens professionnels à l’Institut Français de Dakar et au Grand Théâtre National à l’occasion de la prochaine édition du FEST’ART et du festival Casamance en scène avant d’être proposés en tournée nationale et internationale.

CONTACT: Macodou MBENGUE Centre Culturel Blaise SENGHOR, 6 Boulevard Dial DIOP, BP 7001 Dakar- Médina / Tel 221 77 643 37 15 / Mail:macfestart@hotmail.com Moustapha Samb, Responsable Adjoint du secteur Culturel89 rue Joseph T. Gomis BP 4003 DAKAR Tél : (221) 33 823 03 20 Fax : (221) 33 821 26 19 / Mail : msamb@ifdakar.org