Festival Rythmes et Formes du Monde

Festival Rythmes et Formes du Monde

Festival Rythmes et Formes du Monde

Festival Rythmes et Formes du Monde

L’équipe de Cultura Dakar est allé rendre visite aux organisateurs de la sixième édition du Festival à Toubab Dialaw. Entre le 24 décembre et le 1er janvier, l’événement réunira des expositions, ateliers, projections, musique, danse et théâtre !
L’équipe de Cultura Dakar est allé rendre visite aux organisateurs de la sixième édition du Festival à Toubab Dialaw. Entre le 24 décembre et le 1er janvier, l’événement réunira des expositions, ateliers, projections, musique, danse et théâtre !
L’équipe de Cultura Dakar est allé rendre visite aux organisateurs de la sixième édition du Festival à Toubab Dialaw. Entre le 24 décembre et le 1er janvier, l’événement réunira des expositions, ateliers, projections, musique, danse et théâtre !

L’équipe de Cultura Dakar est allé rendre visite aux organisateurs de la sixième édition du Festival à Toubab Dialaw. Entre le 24 décembre et le 1er janvier, l’événement réunira des expositions, ateliers, projections, musique, danse et théâtre !

L’Association pour la Promotion et le Développement Durable du Dialaw (APDD) en partenariat avec l’espace culturel Sobo Badè, l’École des Sables, le Pôle culturel Djarama, l’association « Les enfants d’Ornella », la Section Culturelle de l’Ambassade d’Espagne (Cultura Dakar), la fondation SOCOSIM, l’entreprise Locset et soutenue par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), présente la 6e édition du festival «Rythmes et Formes du Monde» qui aura lieu du 24 décembre 2016 au 1er Janvier 2017 à Toubab Dialaw.

 

Le festival propose une programmation éclectique axée, d’une part sur l’apport de l’interculturalité et de la pluridisciplinarité et d’autre part sur le lien entre tradition et modernité. Cette année, « la spiritualité comme vecteur d’harmonie entre les êtres » sera au coeur de l’événement.

Nous proposons un programme varié : expositions (photos et peintures), ateliers (percussions, écriture et chant), projections (danse, agro-écologie), musique, danse, théâtre. Le public pourra apprécier les prestations de grands artistes internationaux tels que : Princess ERIKA bien connue des amateurs de reggae francophones, Tony VACCA percussionniste et Windship BOYD des USA, KEMIT slameur gabonais, ON KAR groupe espagnole qui nous présentera de la musique sacrée indienne et des artistes nationaux avec la participation de Lamine CISSOKO koriste résidant en Suède, Omar NDIAYE « Xosluman » qui nous revient du Canada, nos jeunes plein de talent : SHULA et le Ramatoulaye Band, DABA, SAHAD et le Nataal patchwork, SARO SARO, COUMBIS, CLAIR MAC NDIAYE au sein du groupe UPG, et nos artistes locaux comme la Cie d’enfants WALOU DEKENDO, l’ensemble de percussionnistes DAMBALLAH et plein d’autres surprises.

Dans la même catégorie

Chano DOminguez assis devant son piano regarde directement à la caméra.
Chano Domínguez, quand l’artiste fait corps avec la musique.

Pour la première fois au Sénégal, Chano Dominguez offrira un concert unique au festival de Jazz de Saint-Louis, le samedi 18 mai à 23h. La section culturelle de l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, qui organise sa venue dans le pays africain, s’entretient avec lui pour vous donner un avant-goût de ce que vous pourrez voir à la place Baya ce week-end. Un deuxième concert aura lieu dimanche 19 mai à l’Instituto Cervantes de Dakar.

Lire la suite »
Ébauches à la Frontière Barbare : un regard sensible sur la Langue de Barbarie

Pour la 12ème édition du Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, avec le centre de Résidences Dëkandoo, l’Instituto Cervantes de Dakar, Casa África et les centres culturels de Bata et Malabo, a présenté l’exposition collective « Ébauches à la Frontière Barbare ». Sous le commisariat d’Angela Rodríguez Perea, les oeuvres d’Eusebio Nsué Nsué, Sandra Julve, Paloma De La Cruz, Massow Ka et Mamy Fall dessinent un pont qui relie la création contemporaine espagnole avec celle du Sénégal et de la Guinée Équatoriale.

Lire la suite »