Et les gagnants d´écométrages sont…

Et les gagnants d´écométrages sont…

Et les gagnants d´écométrages sont…

Et les gagnants d´écométrages sont…

Bravo et merci à tous les participants!
Bravo et merci à tous les participants!
Bravo et merci à tous les participants!

Et les gagnants d´Écométrages sont…

Après avoir reçu presque une cinquantaine de courts-métrages sur l´environnement en Afrique, nous tenons à remercier tous les participants de cette première édition d´écométrages.

Il y a plus d´une vingtaine de pays représentés et une multitude de sujets traités avec un seul but, la prise de conscience sur un problème accablant tel que les défis auxquels fait face l´environnement en Afrique.

Nous tenons donc à remercier tous les participants pour leurs efforts dans la production de leurs courts-métrages et nous vous invitons à continuer ce travail afin de sensibiliser le public par rapport à l´importance de la préservation de l’environnement.

Voici donc les gagnants de cette première édition d´ÉCOMETRAGES :

1ère position : « While we wait » de Nigel Hulett

2ème position : « Vendettaquatique » de  Ayina Thiam

3ème position : « ECHO » de Lamine Dième

Prix spécial à la vidéo la plus visionnée : « Les larmes de la forêt » de Babacar Soda Ndiaye

Dans la même catégorie

Ébauches à la Frontière Barbare : un regard sensible sur la Langue de Barbarie

Pour la 12ème édition du Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, avec le centre de Résidences Dëkandoo, l’Instituto Cervantes de Dakar, Casa África et les centres culturels de Bata et Malabo, a présenté l’exposition collective « Ébauches à la Frontière Barbare ». Sous le commisariat d’Angela Rodríguez Perea, les oeuvres d’Eusebio Nsué Nsué, Sandra Julve, Paloma De La Cruz, Massow Ka et Mamy Fall dessinent un pont qui relie la création contemporaine espagnole avec celle du Sénégal et de la Guinée Équatoriale.

Lire la suite »
L’art qui guérit

Aujourd’hui, dans la journée mondiale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous ouvrons la voix et laissons courir la parole en liberté, pour ouvrir la voie à la guérison des traumatismes fruit des actes de violence commis sur les femmes, à travers la création artistique et littéraire de Samantha Tracy, écrivaine, et Ina Thiam, photographe.

Lire la suite »