La Dak’Art est terminé. L’art ne meurt jamais.

La Dak’Art est terminé. L’art ne meurt jamais.

La Dak’Art est terminé. L’art ne meurt jamais.

La Dak’Art est terminé. L’art ne meurt jamais.

Après un mois intense où l’art contemporain a bouleversé la vie quotidienne de la société à Dakar, nous partageons ce qui en reste: les savoirs échangés entre artistes et citoyens.

Connaissez-vous …? la chaîne Youtube de Cultura Dakar où vous trouverez des interviews de personnes du monde de la culture au Sénégal. Profitez-en!

Catalogue de L’Espagne à la Biennale Dak’Art 2018

 

Glenda León, artiste IN de la Biennale Dak’Art 2018.
 

«Diaphane: De l’ombre à la lumière» à l’Aula Cervantes de Dakar.

 

Regardez-moi, le projet officiel de l’Espagne à la Biennale.
 

La Búsqueda, de Julio Nieto, projet pour la coopération culturelle locale.

 

Pères, projet espagnol dans le cadre du projet EUNIC.


Dans la même catégorie

Ébauches à la Frontière Barbare : un regard sensible sur la Langue de Barbarie

Pour la 12ème édition du Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, avec le centre de Résidences Dëkandoo, l’Instituto Cervantes de Dakar, Casa África et les centres culturels de Bata et Malabo, a présenté l’exposition collective « Ébauches à la Frontière Barbare ». Sous le commisariat d’Angela Rodríguez Perea, les oeuvres d’Eusebio Nsué Nsué, Sandra Julve, Paloma De La Cruz, Massow Ka et Mamy Fall dessinent un pont qui relie la création contemporaine espagnole avec celle du Sénégal et de la Guinée Équatoriale.

Lire la suite »
L’art qui guérit

Aujourd’hui, dans la journée mondiale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous ouvrons la voix et laissons courir la parole en liberté, pour ouvrir la voie à la guérison des traumatismes fruit des actes de violence commis sur les femmes, à travers la création artistique et littéraire de Samantha Tracy, écrivaine, et Ina Thiam, photographe.

Lire la suite »