Les Cruellas // Polymachin

Samedi 28 mars, 20h30

Maison de la Culture Douta Seck

Entrée libre et gratuite. Places limitées.

 

cruellas

Dans des costumes bigarrés, deux personnages fantasques, aux coiffures extravagantes, l’un plutôt androgyne, l’autre plus féminine rentrent en scène en installant un quiproquo qui donne le ton du spectacle.

Par un style burlesque et professoral, elles reviendront d’abord au tout début, au chaos originel, avant d’évoquer tour à tour, sur un mode burlesque, la monogamie archaïque, et plusieurs formes de polygynie.

Après ce retour survolé aux sources et au passé, derriére un jeu de masque les deux personnages se travestissent en femmes d’aujourd’hui…

Tout le passé de filles d’un même père polygame ressurgit: la promiscuité, les rixes incessantes entre leurs mères, la scolarité nécessairement sacrifiée de la majorité des enfants, sont autant d’expériences qui rassemblent et divisent les deux demi soeurs.

S’en suit un débat entre les deux soeurs qui dépasse la problématique stricte de la polygamie et qui aborde des questions de fonds sur la famille élargie, la solidarité communautaire, mais aussi l’inadaptation de certains comportements traditionnels à la vie urbaine.

Dans ce spectacle mise en scène par Philippe Laurent, les comédiennes de la compagnie théâtrale “ Les Cruellas “ veulent dénoncer sur le ton de la dérision, les conséquences psychologiques, sociales et économiques de la pratique de la polygynie dans le monde moderne.

“ Polymachin “ est une création collective ou le spectateur voyage et traverse le temps sur un ton dérisoire ou le rire se mélange parfois à la mélancolie; comme un zapping, les images défilent et les situations rebondissent.

 

brujulaOù est la Maison de la Culture Douta Seck?