L’Espagne à la 14 ème Biennale Dak’Art 2022

L’Espagne à la 14 ème Biennale Dak’Art 2022

L’Espagne à la 14 ème Biennale Dak’Art 2022

L’Espagne à la 14 ème Biennale Dak’Art 2022

Vendredi 20 mai, 17h Exposition collective “Fragments en Boza – Nouvelle Photographie Afroespanole” Intervention Murale du collectif de Street-art Boa Mistura Intituto Cervantes de Dakar,125. Av. Cheikh Anta Diop, (station Star, face VDN)
Samedi 21 mai, 17h Exposition collective Transversia Musée Boribana, Rue NG-34, Ngor.
Vendredi 20 mai, 17h Exposition collective “Fragments en Boza – Nouvelle Photographie Afroespanole” Intervention Murale du collectif de Street-art Boa Mistura Intituto Cervantes de Dakar,125. Av. Cheikh Anta Diop, (station Star, face VDN)
Samedi 21 mai, 17h Exposition collective Transversia Musée Boribana, Rue NG-34, Ngor.
Vendredi 20 mai, 17h Exposition collective “Fragments en Boza – Nouvelle Photographie Afroespanole” Intervention Murale du collectif de Street-art Boa Mistura Intituto Cervantes de Dakar,125. Av. Cheikh Anta Diop, (station Star, face VDN)
Samedi 21 mai, 17h Exposition collective Transversia Musée Boribana, Rue NG-34, Ngor.

L’Ambassade d’Espagne au Sénégal, à travers sa section culturelle, Cultura Dakar, participe à la 14ème Biennale d’art contemporain africain, Dak’Art, avec trois projets visuels, inclus dans le programme officiel OFF, présentant le travail d’artistes espagnols et sénégalais. 

Dak’Art, la plus ancienne biennale d’art contemporain africain, est de retour après quatre ans d’attente. Comme à chaque édition, l´Ambassade d´Espagne participe à cet événement important à travers l’organisation et le soutien de plusieurs initiatives artistiques. Cette année, ce sont trois propositions hétérogènes, couvrant des disciplines telles que l’art urbain, la photographie, la sculpture et l’installation fruits d’une résidence artistique.

Fragments à Bozal, Nouvelle Photographie Afroespagnole

Le premier des projets, qui sera accueilli au nouveau siège de l´Instituto Cervantes à Dakar, est l’exposition « Fragments à Bozal, Nouvelle Photographie Afroespagnole », avec les œuvres de 7 artistes espagnols d’origine africaine à la pointe de la photographie contemporaine. En dialogue avec leurs œuvres visuelles, l’exposition intègre des fragments de textes produits par les artistes eux-mêmes et par d’autres créateurs de la diaspora africaine en Espagne, en accord avec l’espace d’une institution, le Cervantes, qui s’est engagée depuis ses débuts dans la promotion de la langue espagnole. Il s’agit d’une exposition pionnière, qui constitue la première participation collective d’artistes afro-espagnols à la Biennale. Les photographes, quatre femmes et trois hommes, sont Agnes Essonti, Sol Bela Mele, Rubén H. Bermúdez, Megane Mercury, Sergio Aparicio OKOBÉ, Heidi Ramírez et Dilayla Romeo, sous commissariat de Ángela Rodríguez Perea. Elle inclut des textes de la commissaire indépendante Yadira de Armas Rodríguez et de la journaliste Lucía Mbomío. 

Boa Mistura

Toujours à l’Instituto Cervantes, le célèbre collectif d’art urbain espagnol Boa Mistura interviendra en réalisant une peinture murale dans le centre. Née à Madrid fin 2001, Boa Mistura est une équipe pluridisciplinaire qui puise ses racines dans le graffiti et utilise son travail comme un outil pour transformer la rue et créer des liens entre les gens. Le terme « Boa Mistura », du portugais  » bonne mêlée « , fait référence à la diversité des formations et des points de vue de chacun de ses quatre composants. Le collectif est aujourd’hui l’un des visages les plus connus du Street-art dans le monde. Il est intervenu dans des endroits tels que l’Afrique du Sud, le Brésil, le Mexique, les États-Unis, la Géorgie, l’Algérie, le Chili, le Kenya, le Pérou, la Norvège, la Serbie, la Chine et le Panama, et a participé à des biennales telles que la Biennale d’architecture de Venise, la Biennale d’urbanisme de Shen Zhen et la Triennale du design de Milan. 

Transversia

Cultura Dakar soutient également le projet Transversia, une initiative de la Fondation Ankaria pour des résidences artistiques en Espagne et au Sénégal. L’exposition, qui se tiendra au Musée Boribana de Dakar, se rendra aussi à la Siki Gallery de Saint Louis pour présenter les créations des artistes espagnols et sénégalais qui ont participé à deux éditions de Transversia. La liste des artistes espagnols qui apporteront leurs œuvres au Sénégal: Avelino Sala, Paula Anta, Julio García Falagán, Arturo Comas, Chus García Fraile, Dea Gómez et Diego Omil, les deux derniers appartenant au collectif Los Bravú. Leurs œuvres partageront l’espace et le dialogue avec des pièces d’artistes africains tels que Abdoulaye Armine Kane, Fally Sene Sow, Caroline Gueye, d’origine sénégalaise, togolaise et française, Ibrahim Niang dit Piniang, Khadidiatou Sembène, Henri Jean Rodolphe Sagna et Khadim Gueye.

Les trois projets seront inaugurés le premier week-end de la biennale Dak’Art et sont ouverts et gratuits pour tous les publics.  

Dans la même catégorie

L’Ambassade d’Espagne et l’Instituto Cervantes au Partcours 2022 avec l’exposition TrashLation

Pour l’onzième édition du festival d’art contemporain Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal et l’Instituto Cervantes de Dakar organisent l’exposition de cette série photographique du collectif ‘basurama’, qui arrive à Dakar le 25 novembre après avoir fait le tour du monde. Le vernissage est prévu le 30 novembre 2022 à 17h30 au jardin de l’Instituto Cervantes.

Lire la suite »