Prix d’essai Casa África

Prix d’essai Casa África

Prix d’essai Casa África

Prix d’essai Casa África

Casa África convoque pour la huitième année consécutive les Prix d’Essai Casa África sur des thèmes africains, avec la volonté de reconnaître, de promouvoir et de divulguer des essais originaux et inédits contribuant à une meilleure connaissance du continent africain.
Casa África convoque pour la huitième année consécutive les Prix d’Essai Casa África sur des thèmes africains, avec la volonté de reconnaître, de promouvoir et de divulguer des essais originaux et inédits contribuant à une meilleure connaissance du continent africain.
Casa África convoque pour la huitième année consécutive les Prix d’Essai Casa África sur des thèmes africains, avec la volonté de reconnaître, de promouvoir et de divulguer des essais originaux et inédits contribuant à une meilleure connaissance du continent africain.

Casa África convoque pour la neuvième année consécutive les Prix d’Essai Casa África sur des thèmes africains, avec la volonté de reconnaître, de promouvoir et de divulguer des essais originaux et inédits contribuant à une meilleure connaissance du continent africain.

Pourra aspirer au prix toute personne physique de plus de 18 ans quelle que soit sa nationalité et quel que soit son pays de résidence. Les Prix d’Essai de cette année seront consacrés à identifier les opportunités qu’offre l’Afrique du fait de sa population majoritairement jeune Les essais pourront être rédigés dans l’une des langues suivantes: espagnol, anglais, français ou portugais. La longueur de l’essai ne pourra en aucun cas être inférieure à 15.000 mots et supérieure à 20.000 mots.

Toutes les infos sur le concours peuvent être consultées ici

Dans la même catégorie

Ébauches à la Frontière Barbare : un regard sensible sur la Langue de Barbarie

Pour la 12ème édition du Partcours, l’Ambassade d’Espagne au Sénégal, avec le centre de Résidences Dëkandoo, l’Instituto Cervantes de Dakar, Casa África et les centres culturels de Bata et Malabo, a présenté l’exposition collective « Ébauches à la Frontière Barbare ». Sous le commisariat d’Angela Rodríguez Perea, les oeuvres d’Eusebio Nsué Nsué, Sandra Julve, Paloma De La Cruz, Massow Ka et Mamy Fall dessinent un pont qui relie la création contemporaine espagnole avec celle du Sénégal et de la Guinée Équatoriale.

Lire la suite »
L’art qui guérit

Aujourd’hui, dans la journée mondiale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous ouvrons la voix et laissons courir la parole en liberté, pour ouvrir la voie à la guérison des traumatismes fruit des actes de violence commis sur les femmes, à travers la création artistique et littéraire de Samantha Tracy, écrivaine, et Ina Thiam, photographe.

Lire la suite »