Rap et Employabilité

La musique, et le rap citoyen en particulier, à travers sa vocation de vecteur de messages à caractère social, se sont alors imposés comme médium idéal de communication auprès des jeunes.

Les participants, encadrés par un musicien brésilien professionnel de la communication sociale par la musique, ont écrit 8 morceaux de rap sur l’employabilité, véritables messages citoyens à l’intention de l’ensemble des jeunes sénégalais pour lesquels la construction d’un parcours professionnel est une priorité.

Le BIT, à travers ce projet, souhaite tout à la fois sensibiliser les jeunes de la banlieue à la notion fondamentale qu’est l’employabilité, et les rassembler autour d’un projet fédérateur qu’ils peuvent s’approprier en vue d’une plus grande diffusion auprès de leur famille, dans leur quartier, etc…

Le projet du Bureau International du Travail (BIT) «Bonne gouvernance de la migration de maind’œuvre et son lien avec le développement», fi nancé par le Ministère espagnol de l’Emploi et de la Sécurité Sociale, à travers son programme intitulé L’employabilité, appuie les jeunes demandeurs d’emploi dans leur insertion socioprofessionnelle. Cet accompagnement, en partenariat avec le Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des Valeurs civiques et les structures spécialisées, répond aux besoins d’information, d’orientation et de suivi des jeunes dans leur parcours professionnel. Les Ministères de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat, de la justice, ainsi que la FIIAPP ont également été impliqués dans la conception d’outils spécifi ques.Parmi ces outils, le Manuel de l’Employabilité a été élaboré comme une méthodologie facilitant la construction des parcours professionnels et l’accès aux services de base pour l’insertion des jeunes :la formation, l’orientation et la connaissance du marché de l’emploi.

Dans le cadre de son programme, le BIT/Migrant, en s’appuyant sur le Manuel de l’Employabilité, a organisé plusieurs journées de formation sur la recherche d’emplois à l’intention des jeunesdes banlieues notamment.  Plus de 1482 jeunes ont déjà bénéfi cié de cette formation à travers le Sénégal et d’autres formations sont en cours actuellement.Pour compléter ce dispositif, atteindre un public plus large encore et permettre l’appropriation de la notion d’employabilité par les principaux concernés, le BIT a développé un projet avec le CEDEPS de Guediawaye visant à faire travailler pendant 3 semaines une vingtaine de jeunes ayant bénéficié de la formation, autour des messages clés de projet professionnel,formation, emploi salarié et auto-emploi.

Projet soutenu par la coopération espagnole

Guediawaye-Rap Citoyen

Guide de l’employabilité Tome 1

Guide de l’employabilité Tome 2

Son : “Il faut se former